• Serge Pieters Diététicien

Le fenugrec chez le sportif


Fenugrec (Trigonella foenum-graecum)


Le fenugrec est un végétal que l'on retrouve à l'origine au Moyen-Orient. Il s'agit d'une plante qui fait partie de la famille des fabacées (au même titre que le pois, fèves). Il s'agit d'une plante qui mesure entre 20 et 50 cm de hauteur et facilement reconnaissable à ses graines jaunes ayant une odeur forte.

En Chine et Inde, cette plante est de nos jours encore utilisée pour la préparation de plats, mais aussi de médicaments : fenugrec en poudre,fenugrec gélule, fenugrec en graines, ...


Le fenugrec est depuis longtemps considéré comme sûr et reconnu pour avoir un effet positif sur le métabolisme du glucose et le processus de digestion chez l’homme.

Les données publiées sur le Fenugrec ont identifié 32 composés phénoliques parmi lesquels des glycosides flavonoïdes et de l’acide phénolique sont détectés. Leurs graines contiennent des alcaloïdes, des coumarines, des vitamines et des saponines.


Chez le sportif, il a été démontré que l’extrait de fenugrec améliore la capacité d’endurance et l’utilisation des acides gras chez les souris mâles. Chez l’humain, après 8 semaines de supplémentation en fenugrec (1 gélule de 300 mg, deux fois par jour) ont montré des effets bénéfiques sur la graisse corporelle, les taux de testostérone libre, la créatinine sérique, mais sans changement du profil rénal (enzymes) ou d'effets secondaires chez les sujets masculins pendant l’entraînement de résistance.

Malgré son innocuité, certaines personnes peuvent développer une intolérance ou une allergie à l’ingestion de fenugrec, certaines de ces manifestations sont la diarrhée, la dyspepsie, la distension abdominale, la flatulence, l’hypoglycémie chez les personnes diabétiques.


Actions sur les performances physiques :

↑ capacité d’endurance et mobilisation des acides gras

Actions sur la santé en général :

↑ taux de testostérone

↓ créatinine sérique

Pas d'effet dans le profil rénal (enzymes)


Adapté de Sellami et al. Herbal medicine for sports: a review. Journal of the International Society of Sports Nutrition (2018) 15:14

© Serge Pieters 2020

Retrouvez-moi également sur 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon