• Serge Pieters Diététicien

Conseils nutrition en période de confinement. RTL INFO


Coronavirus en Belgique: moins actifs, tentation du grignotage, comment gérer son alimentation pendant le confinement?

RTL INFO, publié le 24 mars 2020 à 14h38     

L'invité du jour: le diététicien Serge Pieters, à propos du confinement


Le coronavirus en Belgique oblige l'ensemble de la population à rester confinée chez elle. Des contraintes qui obligent à adapter son mode de vie. En cette période il faut évidemment continuer de manger, préparer les repas pour la famille, etc. Le diététicien Serge Pieters est l'invité du RTL Info Bienvenue pour donner quelques conseils nutrition essentiels en période de confinement.

Est-ce que notre alimentation doit changer pendant cette période de confinement ? Comme nous avons tendance à moins bouger, il va falloir équilibrer son alimentation. Généralement, j'ai tendance à dire qu'il faut réduire d'un quart à un tiers les portions alimentaires que vous mangez d'habitude. Mais le plus important c'est peut-être vérifier un petit peu le grignotage. Quand on est confiné, on s'ennuie, on n'a rien d'autre à faire, les armoires sont pleines, on a envie de se faire plaisir et c'est bien souvent par des produits plus gras, plus sucrés, des pâtisseries maison... Malheureusement, ça va faire prendre quelques kilos aux gens confinés. Que donnez-vous comme conseil pour éviter de se ruer dessus, pour ne pas trahir parfois l'ennui ou en tout cas un changement d'habitudes ? D'abord, c'est d'avoir vraiment trois repas et une collation par jour. Donc c'est de ne pas manger sur le pouce, ne pas rester à avoir faim car à un certain moment l'ennui va nous pousser à ouvrir cette armoire à confiseries, à biscuits ou autre. L'autre élément est de s'axer plus sur des fruits et des légumes. Les fruits et les légumes, d'une part on peut en manger en grande quantité, ce n'est pas problématique au niveau calorique et d'autre part ça contient pas mal de substances, des vitamines, des minéraux qui sont essentiels pour garder un bon moral. Quand vous avez envie de grignoter parce qu'on peut quand même se faire plaisir, il faut se poser la question 'si je mange maintenant, est-ce que c'est parce que j'ai faim, parce que je m'ennuie, parce que j'ai l'habitude de le faire ?' Finalement se poser la question 'si je n'ai pas faim, si je n'ai pas vraiment envie, est-ce que je dois vraiment manger mon morceau de chocolat ?'

Le fait de manger ensemble est aussi important dans cette période ? Oui, c'est important et aussi de manger assis si possible, en éteignant la télévision. De cette manière-là, on va pouvoir être dans un moment de qualité. Chacun va quand même pouvoir parler de ce qu'il a fait de sa journée de ce qu'il a envie de faire. On va prendre le temps de savourer. Un repas équilibré doit se prendre généralement en vingt minutes, une demi-heure. Quand on prend ce temps, l'organisme est satisfait mais également le cerveau reçoit toute l'information comme quoi il s'est bien nourri et donc il n'y a plus besoin de grignoter par la suite. Donc prenez le temps de savourer, vous avez ce temps-là actuellement.

Est-ce que vous avez aussi des conseils d'aliments que par exemple il faut manger pour se préserver du mauvais temps, du froid ou ce genre de situation ? Actuellement, les études scientifiques ne permettent pas de démontrer qu'une alimentation particulière permet d'éviter le coronavirus ou l'infection. Par contre ce que l'on pense, c'est que quelqu'un qui ne s'alimente pas correctement donc qui aurait tendance à utiliser beaucoup de produits gras, sucrés, industrialisés, tous ces aliments qui n'ont pas beaucoup d'utilité et d'intérêts nutritionnels, serait peut-être favorable pour induire une diminution de l'immunité. Essayons donc d'aller plutôt vers les fruits et légumes, c'est une très bonne manière de s'alimenter. On insiste aussi sur les protéines telles que l'œuf, les viandes, les poissons gras. Ces protéines vont jouer sur une qualité de l'éveil. C'est-à-dire que le cerveau sera plus attentif et on va moins avoir ensuite cette sensation de faim. Et puis on n'oublie pas quelque chose d'essentiel qu'est l'hydratation. L'hydratation fait un bien fou pour l'organisme, alimente notamment le cerveau correctement. On a même constaté que ça diminuait les petits états de dépression que l'on peut avoir en confinement.


© Serge Pieters 2019

Retrouvez-moi également sur 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon